Une régie des eaux municipale

Pour plus de proximité

Traitement des eaux usées

Les eaux usées sont collectées et transportées pour traitement dans les deux stations d'épuration de Conte et Jouanas.

Long de 245 kilomètres (de diamètre variant entre 200 mm et 1 mètre) le réseau permet de transporter l'ensemble des 4 millions de m³ d'eaux usées à traiter chaque année. Les points bas de ce réseau sont équipés de 31 stations de relèvement.

La Station de Jouanas

La station de Jouanas, située en bordure de la Midouze, traite 2 200 000 m³ d'eaux usées par an, provenant d'une partie de Mont de Marsan et de l'ensemble de Saint Pierre du Mont.
Ci-dessous, les différentes étapes du traitement.

Cliquez sur l'animation

La Station de Conte


La station de Conte, située en bordure du Midou, traite 1 800 000 m³ d’eaux usées par an, provenant d’une partie de Mont de Marsan et de l’ensemble des communes de Mazerolles et Bretagne de Marsan.

Les différentes étapes du traitement sont :

Le dégrilleur

L'effluent passe à travers une grosse grille qui permet de retenir les déchets les plus gros (sacs plastiques, morceaux de bois...) puis par une grille de 25 mm d'espacement entre barreaux qui permet de retenir les petits déchets.

Le dessableur – deshuileur

Permet de séparer d'une part les matières minérales lourdes,le sable et les petits cailloux et d'autre part les matières flottantes, graisses et huiles qui pourraient nuire au bon fonctionnement du traitement biologique ainsi qu'aux pompes. Le sable est ensuite lavé afin qu'il ne reste que 3% de matières organiques.

Le bassin d’aération

Les eaux prétraitées arrivent dans ce bassin d'une capacité de 6 400 m³ . Cette installation comprend essentiellement un ouvrage dans lequel sont maintenus des micro-organismes qui dégradent la matière organique dissoute en la transformant en matière en suspension. Il convient donc d’assurer un apport d’oxygène suffisant à ces micro-organismes.
Cet apport provient de surpresseurs qui ont une capacité de 2 000 à 3 000 m³ d’air par heure. Au centre de ce bassin, un épaississeur de boues permet de les collecter et de les filtrer. Elles sont ensuite compostées et valorisées pour l’agriculture, en amendement des sols.

Le bassin clarificateur

sépare l'eau traitée des boues produites qui sont reprises par succion et renvoyées en tête du bassin d'aération. Les eaux épurées sont rejetées dans le Midou par un canal équipé d'un débitmètre.

Si la station de Jouanas était à l’avant-garde dans les années 80, celle de Conte est une station des années 2000 à la pointe de la technologie.
Elle permet de mieux prendre en compte les aspects environnementaux, bruits, odeurs, intégration dans le paysage, ainsi que l’élimination des nitrates.
A plus long terme elle éliminera également le phosphore résidant dans les eaux rejetées.